Bandes originales de films : 7 ans de coups de coeur

7 janvier 2009 at 2:27 Laisser un commentaire

PARLE AVEC ELLE. – Alberto Iglesias
Incontestablement une des plus belles bandes originales de ces dernières années. Almodovar et son compositeur Iglesias nous font pénétrer dans un monde ou les émotions ont la profondeur de l’abîme et l’élégance de la pudeur.

ANTHOLOGIE. – Horreur. – Collection Les plus grands thèmes du cinéma
Au royaume de la quinte diminuée, le prince des ténèbres est roi et la paire d’aiguilles à tricoter picorant sur la cymbale est son messager. Mais son instrument de prédilection  est, sans conteste, la cloche d’église qu’il se plaît à agiter à toute volée avec une religiosité pleine de sarcasme ; le reste – fouet, crotale, machine à vent, etc. – ne sont que bimbeloterie pour amuser la galerie. Méfiez-vous, néanmoins, du tintement grêle du triangle : ce n’est pas le moins toxique !

BARBARELLA (1968). – B. Bew et Ch. Fox
Musique totalement délirante et intersidérale pour accompagner les exploits de la première wonder-woman à tenir le désintégrateur atomique par le manche (nous sommes tout de même en l’an 4000), ce qui ne l’empêche pas de se vêtir en monokini métallique et bottines en peau de vache terrienne. L’honneur du machisme immémorial est sauf, mais on a eu chaud !

CASINO ROYALE.- D. Arnold
Le mythe de James Bond, accompagné de tous ses signes distinctifs, joue depuis des décennies avec les citations et les références à lui-même. Bien sûr, la musique fait partie intégrante du jeu de piste ; jeu qui consiste à reconnaître au passage, tel accessoire, telle réplique, situation ou thème qu’on a déjà perçu il y a deux, dix ou vingt ans. Le décryptage symbolique permanent nous offre l’illusion de faire partie de l’histoire, puisqu’elle fait partie de la nôtre, depuis si longtemps !

LES DENTS DE LA MER (Jaws) (1975). – J. Williams
Une des bandes originales les plus spectaculaires du genre. John Williams utilise le leitmotiv wagnérien avec une absolue efficacité. Il est, en effet, peu de monde qui ne reconnaisse dès les deux premières notes le thème menaçant du requin surgissant gueule ouverte du côté des contrebasses et des bassons ! En tout cas, rarement dans l’histoire de la musique, une seconde mineure ascendante n’aura eu l’haleine aussi fétide !!

Retrouvez tous les coups de coeur de Paul Kristof téléchargeables [ format pdf, 285 Ko]

Publicités

Entry filed under: Coups de coeur, Discographies.

Christophe : Aimer ce que nous sommes Satie en Orient

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité

%d blogueurs aiment cette page :