La musique des anges

26 août 2009 at 7:30 2 commentaires

Le deuil est souvent l’occasion de « pondre » de très belles musiques. Comme si elles venaient comme anesthésiant de la douleur, en rédemptrices. Ce moment de vie difficile appelle à la consolation. Sinon par les mots, au moins par la musique.

Je viens d’écouter le Chant funèbre d’Albéric Magnard. Superbe. Il existe 2 versions de cette pièce, je préfère nettement celle de Mark Stringer à la tête de l’Orchestre philharmonique du Luxembourg. L’autre est dirigée par Michel Plasson et son Capitole de Toulouse, qui sont pourtant des interprètes de tout premier ordre. Il n’est pas impossible que ce soit la prise de son et la qualité du pressage qui fassent la différence. La dynamique de la version Stringer est beaucoup plus ample et cela me plaît beaucoup.

MAGNARD, Albéric. Chant funèbre. Op. 9 / Stringer (EMI, 2002). Disponibilité

MAGNARD, Albéric. Chant funèbre. Op. 9 / Plasson  (EMI, 1983).  Disponibilité

La musique des anges a inspiré beaucoup de compositeurs, j’y reviendrai.

Marie-Noëlle

Publicités

Entry filed under: Musique classique. Tags: , , .

Quand l’art de « violoncelliser » devient jubilation Une colombe de paix s’est posée à Genève

2 commentaires Add your own

  • 1. Albéric  |  27 août 2009 à 10:08

    « Le deuil est souvent l’occasion de pondre de très belles musiques ».
    Je reste interdit devant cette phrase. Bien sûr, je comprends le sens qu’a voulu y donner son auteur, mais je comprends aussi ce qu’il y a derrière.
    Non, le deuil n’est l’occasion de rien du tout pour celui qui le porte (le deuil). Tout au plus l’occasion de gagner de l’argent pour le marchand de cercueil. Quant au sinistre – et très organique – mot de « pondre », même avec des guillemets…
    Vraiment, je m’interroge. Est-ce une posture philosophique pleine de détachement de l’auteur face à la mort ? Une prise de position radicale face à la musique ? Ou est-ce une absence de compassion envers ceux qui portent le deuil ? Un profond mépris face à l’acte créateur des compositeurs de musique ?
    En tout cas, on comprend la méfiance viscérale qu’Albéric Magnard entretenait face à ses critiques et encore plus face à ses admirateurs. On comprend aussi son exil loin de Paris et de son clinquant. Hélas, internet est un tambour qui martèle la vulgarité jusque dans les recoins les plus reculés du monde.

    Réponse
    • 2. Marie-Noëlle  |  2 septembre 2009 à 8:06

      Là, c’est moi qui suis surprise. Surprise qu’on voie de la vulgarité dans mes propos, là où il n’y a que familiarité. Robert, celui du dictionnaire, ne dit pas autre chose.

      Surprise des interprétations, erronées, qui suivent. A toutes vos questions, je réponds par la négative. En particulier à la première, le prétendu détachement philosophique face à la mort. Si j’ai bien une attitude particulière face à la mort, c’est de la regarder en face, ce qui est le contraire du détachement.
      Oui, le deuil permet de grandes choses, parfois. J’en été témoin, voire même actrice.

      Le seul point sur lequel je suis d’accord avec vous, c’est sur le commerce éhonté des cercueils.

      Peut-être nous retrouvons-nous aussi sur l’écoute réconfortante de cette musique. A moins que ce mot également, « réconfortante » vous le trouviez vulgaire. Dans ce cas, la situation est sans espoir car nos sensibilités sémantiques divergent du tout au tout.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité

%d blogueurs aiment cette page :