Lhasa l’étoile filante

12 janvier 2010 at 5:12 Laisser un commentaire

Que vous soyez fan de la première heure ou que vous l’ayez découverte à l’annonce de son décès le 1er janvier 2010, la disparition de la chanteuse Lhasa de Sela ne peut laisser indifférent.

Née aux Etats-Unis de père mexicain et de mère judéo-américaine, sa double culture se reflètera dans sa musique tout au long de sa courte mais magnifique carrière.

Lhasa, dès son plus jeune âge, parcourt en bus avec sa famille les Etat-Unis et le Mexique. Elle commence à 13 ans sa carrière de chanteuse, en interprétant des standards de jazz dans un bar, puis à 20 ans elle chante le répertoire de Billie Holiday et de Chavela Vargas, l’icône « ranchera » mexicaine.

Elle sort son premier album en 1997, La llorona, qui mélange rythmes mexicains des années 30 et 40, musique tzigane et klezmer. Cet album, entièrement interprété en espagnol, encensé par la critique, reçoit de nombreux prix et fait connaître Lhasa au grand public.

The living road, son deuxième album, paraît en 2003, cette fois chanté en anglais, français et espagnol. Il est à nouveau très apprécié des critiques et du public. Quelques morceaux de cet album sont même utilisés comme bande sonore de plusieurs films et émissions télévisées. Lhasa effectue ensuite une tournée mondiale triomphale et reçoit en 2005 le prix de « Meilleure artiste des Amériques » aux World Music Awards de la BBC. Elle devient ainsi une grande et incontournable interprète des musiques du monde.

Le troisième et malheureusement dernier album éponyme, Lhasa, sort en 2009, cette fois entièrement chanté en anglais. On y trouve harpe, guitares, contrebasse et batterie aux touches folk, country et cabaret. La voix de Lhasa est quelque peu changée, elle est plus sombre, plus sensuelle. Une tournée au printemps 2009 est entamée, interrompue par la maladie.

On se souviendra de Lhasa comme d’une artiste à la présence scénique extraordinaire, une artiste en communion avec son public à qui elle transmet sa passion, ses tripes. Sa musique surprend à chaque écoute de par le flot d’émotions qu’elle suscite, elle est envoûtante, prenante. Entre tradition latine et modernité des arrangements, sons jazzy, folk, blues, elle n’entre dans aucun carcan, mais elle touche profondément ceux qui l’écoutent.

Lhasa est décrite tout au long de sa carrière comme « passionnée, sensuelle, indomptable, douce, profonde, troublante, incantatoire, hypnotisante, feutrée, puissante, intense, millénaire ». Exactement comme sa musique. Cet extrait d’un concert privé récent est une magnifique illustration de ce qu’est l’univers de Lhasa.

Le public des Discothèques ne s’y est d’ailleurs pas trompé, les albums de Lhasa sont depuis toujours parmi ses favoris. Retrouvez-les dans notre catalogue.

Katia

Publicités

Entry filed under: Coups de coeur, Musiques du Monde. Tags: , , , , .

Laberintos Ingeniosos L’inconnu de Naples

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité

%d blogueurs aiment cette page :