It’s bigger than hip hop

18 mai 2010 at 12:08 2 commentaires

Pour le fan de musique, l’énormité de la production présente le risque évident de laisser passer entre les mailles de ses filets une perle, un groupe qui en vaut vraiment la peine. Lorsque le disque Lets get free de Dead Prez s’est retrouvé entre mes mains, il y a de cela une dizaine d’année, je ne me rendais pas compte de l’impact qu’il aurait, autant sur moi que dans le monde du rap. Ce groupe, qui fait partie de la frange consciente du rap, interpelle par la justesse de son propos et la qualité de son écriture.

Le duo (composé de deux rappeurs : Stic.Man et M1) surgit de Floride à la fin des années 90. Et leur entrée en scène se fera de manière fracassante en balançant un pavé dans la mare du rap de ce début de millénaire. Alors que le mouvement se complaît dans l’abyssale vacuité du bling-bling et que le contenu des textes se vide pour ne finalement laisser rimer plus que «Argent» et «Décadent», Dead Prez lancent leur single Hip-hop (sur l’album Lets get free sorti en 2000) qui se veut une attaque directe contre ce rap capitaliste, grand public et consensuel.

Suivant les pas de Public Enemy, NWA, 2Pac et du parti des Black Panthers, leurs textes évoquent entre autre la corruption des élites, le capitalisme et sa volonté de laisser les noirs en bas de l’échelle sociale, la criminalisation des franges les plus défavorisées de la société américaine, ainsi que les médias à la botte du gouvernement. Sur ce même album, on retrouve la chanson Animal Farm, directement inspirée du roman de Georges Orwell, ainsi que la chanson Be Healthy dans laquelle ils mettent en avant l’importance d’adopter un régime strictement végétarien.

Suite à ce premier album sort en 2004 RBG (Revolutionary but gangsta). La musique se veut plus soul, moins agressive, cependant les textes sont plus que jamais énervés et contestataires. Après des projets solo, plusieurs tournées mondiales et une apparition remarquée dans le film Block Party de Dave Chappelle, c’est lors de la récente élection de Barack Obama, alors que tous les rappeurs apportaient leur soutien au futur nouveau président américain, que DP en ont profité pour sortir Pulse of the People. Il s’agit en fait d’une mixtape (autrement dit un pré-album) dans laquelle les deux rappeurs osent venir à contre-pied de tous en clamant haut et fort que de toute manière «money is the President», peu importe la couleur de la peau de ce dernier, il ne pourra aucunement faire changer la politique ségrégationniste en place depuis la création des USA.

Ils ont annoncés pour 2010 la sortie de leur troisième album officiel, Information Age qui promet, une fois encore, de balancer un grand coup de pied dans la fourmilière de ce monde qui roupille, et Dieu que cela fait du bien.

Xavier

Vous trouverez Dead Prez dans notre catalogue en cliquant ici

Advertisements

Entry filed under: Rap / Hip Hop. Tags: , , , .

Ouvertures de Joseph Haydn L’indomptable est toujours indomptée

2 commentaires Add your own

  • 1. davide  |  2 juin 2010 à 10:43

    à tout hasard pour ceux que le peura qui ne parle pas de la couleur de se chaussettes (gucci) intéresse, signalons aussi que la BM possède divers alboums du groupe Dalek, aussi intéressant dans ses propos que dans ses recherches musicales.
    si d’autres lecteurs ont des suggestions d’autres groupes de hip-hop de cet acabit, merci d’en faire un petit commentaire svp.
    bonjour et merci

    Répondre
  • 2. XBL  |  7 juin 2010 à 8:33

    Immortal Technique

    http://www.myspace.com/immortaltechnique

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité

%d blogueurs aiment cette page :