Quand Damien accuse…

30 août 2010 at 7:59 1 commentaire

On parle beaucoup de Damien Saëz, de ses coups de gueule contre la société de consommation, de ses coups de gueule aux Victoires de la musique, de la pochette de son dernier disque censurée, bref on parle beaucoup du personnage et malheureusement, comme souvent, on en vient à oublier l’essentiel… et l’essentiel à son sujet, et bien c’est sa musique et ses textes d’une qualité rare. Débutant sa carrière avec Jours étranges en 1999, Damien Saëz et son rock à tendance électro séduit et l’on imagine avoir à faire là à un de ces gentils et jolis chanteurs populaires, gendre idéal, qui rapportent autant de billets verts aux maisons de disques qu’aux journaux people…

Seulement voilà, Saëz s’en contre fout des maisons de disques et des jérémiades des « stars » qui peuplent la presse people. Damien, il est plutôt du genre contestataire, anti-consumériste et ardent défenseur des valeurs de gauche. Et depuis 11 ans d’exploration musicale qui ont donné naissance à six albums, il n’a cessé de porter le flambeau de la contestation. Et c’est en mars 2010 que le jeune homme revient avec l’album J’accuse.

Au travers de sa discographie, on peut se rendre compte de l’éclectisme musical du personnage, et finalement sur ce dernier disque J’accuse, Saëz  laisse un peu de côté ses digressions électro-psychédéliques pour pondre un album strictement rock, voire à la limite du punk-rock par moment.

Toujours très remonté contre le consumérisme, il frappe là où il faut. Le propos peut être parfois violent, mais comme d’habitude on s’extasie à l’écoute de sa poésie si pure, si rageuse et si intègre. L’album varie entre la clarté, avec les chansons Marguerite, On a tous une Lula ou encore Le tricycle jaune et des titres beaucoup plus sombres et revendicatifs tels que Les anarchitectures, Les petits sous ou encore J’accuse. Il devait être difficile de donner suite à un album aussi majestueux que l’était le triple album acoustique Paris-Varsovie-L’Alhambra sorti en 2008, mais là où ce précédent album pêchait limite à certains moments par excès de noirceur et de dépression, ce nouvel album donne un peu d’espoir, laisse entrevoir la minuscule lumière de l’espoir au fin fond de ce couloir bien sombre qu’est le monde de ce début de siècle.

Xavier

SAEZ. J’accuse (Wagram, 2010)   Disponibilité

Advertisements

Entry filed under: Chanson française. Tags: , , , , .

Impossible n’est pas Pluhar Chopin, une recherche de la Lumière

Un commentaire Add your own

  • 1. XBL  |  31 août 2010 à 2:08

    Super interview en 6 parties (à écouter ou à lire) de Saëz concernant les Victoires de la musique en 2009, l’écriture et son dernier album « J’accuse ».

    http://www.mandor.fr/archive/2010/03/26/damien-saez-interview.htm

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité

%d blogueurs aiment cette page :