Piano voix, en toute simplicité

10 septembre 2010 at 7:00 Laisser un commentaire

Michèle Bernard, encore une grande Dame de la chanson française qui ne passe ni à l’Arena (tant mieux !), ni même à l’Olympia (tant pis !). Son nom figure souvent sur les affiches des petits festivals : l’année dernière pour Chansons de parole de Barjac (un spectacle avec le groupe Evasion qui s’inscrivait si bien sous l’adage « Poèmez-vous » tiré d’une chanson de Bernard Haillant), ou en octobre prochain au festival de Parassy en compagnie de Véronique Pestel, Juliette (un jour, il faudra que je vous parle de ces deux-là !) et d’autres artistes de talent  issus de cette famille d’exclus des médias.

Si j’ai choisi de vous présenter Piano voix, c’est d’abord parce qu’il est récent (2008…  sachez quand même que Michèle Bernard chante depuis 1978) et pour les mêmes raisons invoquées dans le CD : « Ceci est un disque pour le plaisir. Plaisir d’une promenade à travers mes chansons, zigzaguant de mon tout premier disque à mon tout dernier, avec pour fil rouge l’amour et toutes ses couleurs. Trente ans d’amour, ça s’arrose ! »
Vous verrez, ou plutôt vous entendrez, qu’il est possible de chanter l’amour, plus précisément les amours, avec simplicité, sans clichés, avec un brin de poésie, sans hurler ni « trémoler », en laissant simplement  venir l’émotion. L’accompagnement au piano de Jean-Luc Michel est parfait, là encore, sans excès, tout en délicatesse. Le piano n’écrase pas la voix, tous deux se complètent pour former un duo réussi. Les mélodies de Michèle Bernard sont belles et renforcent les textes. 19 chansons pour vous mettre en appétit et vous donner envie d’aller ensuite glaner dans nos bacs ou ceux des disquaires le reste du répertoire de Michèle Bernard ; quand elle est à l’accordéon ou accompagnée d’instruments comme la contrebasse ou la clarinette, le plaisir est là aussi au rendez-vous.
Et pour finir, si vous alliez faire un tour sur son site ? Encore mieux, si vous alliez à sa rencontre dans l’une de ces petites salles de spectacle qui, heureusement, existent encore (avec peine, aidez-les !) pour permettre à cette chanson-là de survivre ?

Roane

BERNARD, Michèle. Piano voix (EPM, 2008)   Disponibilité

Publicités

Entry filed under: Chanson française. Tags: , , .

Du swing dans les oreilles ! L’avenir de la musique classique est-il au Vénézuela ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité

%d blogueurs aiment cette page :