La 5ème symphonie de Beethoven

27 mai 2011 at 7:59 Laisser un commentaire

« Pom Pom Pom POM »

– Qu’est-ce que c’est ?

– C’est le Destin qui frappe à la porte.

A contraire du Triple concerto, les renseignements abondent sur la 5ème Symphonie. Nous choisirons donc d’évoquer un seul aspect de l’œuvre : le rapport de Beethoven au Destin.

Oui, la 5ème Symphonie a un lien étroit avec le Destin.

Non, l’appellation Symphonie du Destin n’est pas un « coup marketing » d’un éditeur de musique.

Et oui, la thématique du Destin traverse de part en part toute l’œuvre de Beethoven et en particulier la 5ème Symphonie, mais également toute sa vie.

Dès lors, il faut se demander quelle est la signification chez le compositeur, de la notion de Destin. Est-ce cette force inéluctable qui ourdit des complots et réduit le libre-arbitre à néant ? Est-ce cette force qui écrit à l’avance les pages individuelles et collectives des hommes et qu’il serait vain de tenter de combattre ?

Brigitte et Jean Massin donnent une définition limpide du destin beethovénien :

Beethoven appelle Destin un ensemble distinct des lois de la nature, l’ensemble des facteurs qui concourent à entraver l’exercice de la libre activité d’un homme, et donc à lui interdire de vivre une vie vraiment humaine. (Ludwig van Beethoven, Fayard, p. 780)

Alors oui, la personnalité toute entière de Beethoven apparaît comme un combat acharné, prométhéen, pour vaincre un destin forcément contraire. Qu’il sera le dernier Titan, au début du 19ème siècle, à prôner l’action à tout prix et à user ses forces dans le combat, avant l’engluement des Romantiques dans la mélancolie, le spleen et autres brumes crépusculaires.

Et non, le Destin beethovénien n’est pas insurmontable : preuve en est donnée de façon éclatante dans le dernier mouvement de cette 5ème Symphonie ; mais que le combat aura été rude, entre tempête initiale et triomphe final !

Une chose est sûre : devant le déferlement d’énergie qui jaillit de ces pages, personne ne sort tout à fait indemne et ce, depuis la création de l’œuvre il y a 200 ans. Les réactions sont parfois horrifiées :

Il ne faut pas faire de la musique comme celle-là (Lesueur, professeur de musique de Berlioz)

(et Berlioz de répondre : Soyez tranquille, Cher Maître, on n’en fera pas beaucoup.)

… souvent enthousiastes et même, exaltées :

C’est très grand, c’est absolument fou ! On aurait peur que la maison s’écroule. (Goethe)

… mais toujours fortement impressionnées.

De fait, c’est avec une émotion toute particulière que les musiciens de l’OSG interprètent une des œuvres les plus emblématiques de l’histoire de la musique.

Paul Kristof

La 5ème symphonie aux BM

Publicités

Entry filed under: Coups de coeur, Musique classique. Tags: , , .

Le Triple concerto de Beethoven Kings of Convenience ou les Rois de la convenance…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Articles les plus consultés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité

%d blogueurs aiment cette page :