Allain Leprest ne donnera plus de ses nouvelles

15 août 2011 at 5:17 2 commentaires

L’un de nos plus grands chanteurs et poètes contemporains vient de mourir. Allain Leprest a choisi de s’en aller dans la nuit du 14 au 15 août 2011 à Antraigues-sur-Volane où il avait été invité pour un hommage à Jean Ferrat et aimait venir s’y reposer… Je suis triste et pourtant il faut continuer d’en parler, même et surtout aujourd’hui. Un jour, il finira par être (plus) connu, donc écouté et enfin entendu. Je vous avais déjà parlé d’Allain Leprest sur ce blog « de son vivant », comme on dit. Je vous avais conseillé d’aller le voir, de ressentir cette aura qu’il dégage-ait (voilà, il faut s’habituer à en parler au passé). Moi, en tous les cas, j’ai suivi mes conseils et j’ai été à ses concerts, le plus possible. Je m’en suis mis plein les yeux, les oreilles et le coeur. On le savait malade, en rémission, fragile. Dans le « milieu » de la chanson (non pas engagée, Leprest n’aurait pas aimé) mais disons, différente, on s’inquiétait. Quand il chantait « Oh my, I’m not so well, de ma santé je m’en fous », on demandait de ses nouvelles. La dernière fois que je l’ai vu, c’était en janvier à l’Usine à gaz à Nyon. Il a commencé son spectacle debout pour ensuite demander une chaise en plaisantant : « On finira par m’appeler Le Père Lachaise ». On a souri mais on aurait pu entendre une mouche voler, l’émotion s’asseyait avec lui.

Aujourd’hui tous ces souvenirs me font chavirer. Il a donc fini de fumer des verres et boire ses clopes, on ne le verra plus sur les petites scènes, au coin des grands bars. Allain, c’était quelqu’un de très gentil, dans le sens noble du mot. Toujours prêt à partager un sourire, une anecdote, une dédicace (même sur un vieux vinyle !) ou une poignée de main. Disponible, simple, il donnait son temps aux autres, à ses amis mais aussi à nous, son public.

Ses chansons, elles avaient et ont encore (ouf on peut reprendre le présent) toutes une force, une tenue, une grâce hors du commun. Si je devais en conseiller quelques-unes à vous qui ne le connaissez pas, je choisirais Mec, Nu, Le temps de finir la bouteille, Il pleut sur la mer, Saint-Max et dans les dernières Arrose les fleurs, On leur dira ou Pauvre Lelian, un bel hommage à Verlaine. Mais aujourd’hui c’est la chanson Le chagrin que j’ai en tête.

Dans les couloirs et les vieux / Escaliers du corps / Il est un peu méchant pas très / Beau mais tu l’aimes / Il tire vers le pont quand tu le / Sors / Et tu as beau être son maître, tu le / Crains / Le chagrin

Et la colère, un sentiment d’injustice contre « on ne sait quoi, ni qui » que je veux hurler avec lui :

Je ne te salue pas / Toi qui vit dans les cieux / A mon dernier repas / Appelle-moi « Monsieur » / Pas « mon fils » ni « machin » / Un père j’en ai déjà un / Qui arrachait les clous / Quand on clouait mes poings / Je ne te salue pas / Toi qui te crois mon Dieu

La presse parlera un peu de cette mort, la TV, elle, se réveille toujours quand il y a du drame mais il faudra plutôt tendre l’oreille du côté de la radio, en particulier France Inter et ses émissions qui promeuvent la bonne chanson comme « Le pont des artistes » ou « La prochaine fois je vous le chanterai ».  Les hommages, il faudra plutôt aller chercher auprès de ses nombreux amis chanteurs comme Romain Didier (l’ami de toujours), de Loïc Lantoine et Yves Jamait (ses presque frères), Francesca Solleville (sa frangine de coeur), Nathalie Miravette (sa pianiste préférée), Fantine Leprest (sa vraie fille), et tant d’autres.

Pour ma part, Allain, je te laisse continuer à vivre à travers toutes ces voix et moi je ne te dis pas Adieu (après la chanson sur Dieu ci-dessus, ça serait malvenu) ni d’ailleurs au revoir (puisque voilà, il faudra s’habituer à aller voir ailleurs…) mais plutôt quelque chose comme « au réentendre » !

Roane

La plupart des disques et livres d’Allain Leprest sont disponibles aux Bibliothèques et Discothèques municipales

Publicités

Entry filed under: Chanson française, Coups de coeur. Tags: , , , .

Le rock-macaroni qui fait froid dans le dos et chaud aux oreilles Herman Düne – Next year in Zion

2 commentaires Add your own

  • 1. Muriel DC  |  30 août 2011 à 10:13

    C’est très très beau ce que vous écrivez.
    Pour Allain, pour tant d’autres. Pas de question à leur réponse. samedi 27 août 2011.Mais oui je sais je suis parti

    Sans vous laisser la moindre adresse

    Certains diront il s’est enfui

    Seul dans un moment de détresse

    Ne pleurez pas ne cherchez pas

    Mes amis vous étiez là

    Mes amours vous étiez là

    Moi je suis las, ne pleurez pas

    Mais cet instant avait mûri

    N’en faisons pas une grand-messe

    Mais plutôt un message d’amour

    Vous le savez plus que jamais

    Faisons le rimer à toujours

    Une vie après je n’y crois pas

    j’ai plané dans cet ici-bas

    alors là- haut j’m’attends à quoi

    et qui m’attend

    et qui m’entend

    J’ai tout brûlé enfin je crois

    Ma vie, mes joies, mes ailes parfois

    Mais en de nombreux feux de joie

    Aucun regret de nos rencontres

    En se dressant, en se serrant

    Contre et tout contre

    Moi je vous vois

    En cet instant où je m’en vais

    oui je vous vois

    Pour cette ultime et dernière fois

    Ayez ma foi, celle du poète

    Que le vent fouette

    Comme pour m’aider

    A m’achever, à m’alléger

    Mais oui je sais je suis parti

    Sans vous laisser la moindre adresse

    Mais vous direz , fidèles à nous

    Que seul en moi l’amour est fou.

    Mais oui je sais je suis parti

    Sans vous laisser la moindre adresse

    Mais vous, amis, mais vous, amours

    Vous seuls saviez me réchauffer

    Vous ,seuls, saurez me retrouver

    Vous m’avez déjà retrouvé

    (B.)

    .

    Réponse
  • 2. Jean-Luc HERIDEL  |  31 août 2011 à 7:46

    Salut l’Ami ! Salut l’Artiste !
    Reposes-toi bien dans les cieux des Poètes disparu(e)s.
    Tu vas nous manquer ici bas sur terre.
    On ne t’oublieras pas.
    Compte sur nous, à chaque occasion on te fêtra, on te chantera
    toujours avec bonheur et joie.
    Si il pleut dans nos coeurs
    Le soleil brillera toujours dans le souvenir des bons moments partagés.
    Je te pleures de nous avoir quitté
    Mais je souris à notre éternelle et fidèle Amitié.
    Allez ALLAIN ! Ouvre bien tes « L » à l’infini…

    Jean-Luc HERIDEL
    (Août 2011)

    J’ai prévu de consacrer en Hommage à ALLAIN LEPREST, ma prochaine émission « Com’ça m’CHANTE » sur PLUM’FM en Direct le VENDREDI 2 SEPTEMBRE de 16H A 17H. http://www.plumfm.net/

    Comme « Passeur de Chansons » depuis de nombreuses années sur des Radios Libres Associatives, je n’ai pas attendu que Allain se meurt pour lui rendre hommage, en diffusant ses chansons ou les Interviews réalisées lors de nos rencontres.
    Mais, pour lui dire, qu’on l’aime, qu’on continuera à l’écouter et qu’on ne l’oubliera pas.

    Alors, si vous pouvez et souhaitez participer, je vous invites à venir ou intervenir (par Tel sur PLUM’FM au : 02.97.73.30.00) juste pour témoigner de l’Amitié, de l’Amour à ce grand Poète et grand Artiste de la Chanson.

    Jean-Luc HERIDEL

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Articles les plus consultés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité

%d blogueurs aiment cette page :