Posts tagged ‘Mano Solo’

Ecoute s’il pleut

La jeune chanteuse française Melissmell vient de décrocher la « Révélation scène du grand prix Charles Cros », et pour l’avoir vue récemment au Hangar d’Ivry, j’applaudis cette distinction.

Elle arrive coiffée d’un chapeau noir comme pour se protéger de la pluie (le titre de son unique album paru en 2011 est : Ecoute s’il pleut), mais Melissmell craint plus les tuiles qui nous tombent dessus, les crises, les militaires, les traîtres, les flics soldats mercenaires, les moutons et j’en passe. Il pleut beaucoup de peine dans le monde de Mélanie Coulet qui a choisi un pseudonyme qui sent (to smell) la mélisse, cette plante aux vertus apaisantes, dit-on. Mais attention, il y a quand même l’espoir d’un avenir meilleur quand Melissmell appelle à la révolte, à la manifestation, à l’indignation. « Toi là-bas, ne sens-tu pas dans l’air / J’entends monter les voix / Le monde est à refaire ».

Cette trentenaire à la belle voix grave  a la poésie en bandoulière servie par des guitares, des percussions, un violoncelle et surtout des musiciens  virtuoses qui l’accompagnent tantôt dans la tendresse, l’intimité, pour ensuite monter en puissance dans un rock effréné et déjanté.

Souvent pendant son spectacle j’ai craint pour sa voix tant elle pousse son rauque jusqu’au bout de ses tripes, des nôtres, tout au fond, là où les frissons se nichent et ne demandent qu’à fleurir. Il y a du Mano Solo, en particulier dans sa chanson Je me souviens qui semble répondre au Te souviens-tu de son mentor trop tôt disparu. Mano Solo chantait : « Je me souviens de rien maman / Plus j’avance et moins je me retourne / Et tu sais pour tout ça j’ai pas l’temps / Tout s’efface et la roue tourne »  ; Melissmell répond  : « Je me souviens maman / Des rêves qu’on avait / Je me souviens des temps / Où nous marchions ensemble ».

Melissmell est bien vivante et elle le revendique quand elle demande au peuple de se bouger avec, par exemple, sa chanson Aux armes (un joli clin d’oeil à Gainsbourg). Elle ose mélanger l’Internationale à la Marseillaise et cette dernière perd la lutte finale car Melissmell, vous l’aurez compris, préfère les drapeaux rouges aux tricolores.

Vingt-quatre heures après avoir passé sur la petite scène d’Ivry, elle rendait hommage au Festival de Marne à Allain Leprest disparu cet été. Malgré sa jeunesse elle n’a pas démérité au milieu d’autres chanteurs plus expérimentés comme Romain Didier, La Rue Ketanou ou même Jehan.

Melissmell fait bien partie de la famille des poètes-chanteurs. Ecoutez avec elle  s’il pleut !

Roane

MELISSMELL. Ecoute s’il pleut (Discograph, 2011)  Disponibilité

9 décembre 2011 at 2:30 Laisser un commentaire

Mano Solo est rentré au port.

Encore un hommage, désolée mais il fallait ! La Faucheuse, très friande d’artistes en ce début d’année, non contente d’avoir avalé Lhasa comme un serpentin du jour de l’an, a emporté Mano Solo à l’âge de 46 ans. Il jouait à cache-cache avec elle depuis maintenant 25 ans, mais le 10 janvier, trop près du quai, elle l’a rappelé…

Janvier à ma fenêtre. A mes pieds se dégorge le monde. Je sais qu’en bas au coin, quelque chose m’attend ou bien quelqu’un. Et les gens m’aiment parce que je suis triste, alors pourquoi ils veulent que je change ? Et les gens m’aiment parce que je suis seul. Et les gens m’aiment parce que j’ai mal. Et les gens m’aiment parce que je meurs à leur place, en quelque sorte. Drôle d’histoire, je comprends rien. (extrait de sa chanson Janvier)

En 1993, dans son premier disque La Marmaille nue, il hurle sa séropositivité au monde entier qui semble l’entendre puisque son disque est vendu à plus de 100’000 exemplaires. La maladie, la mort ne sont pas les seuls thèmes de ses chansons, l’artiste est en constante (r)évolution. Revendiquant un rôle social, il chante le chômage, la lutte des classes, la révolte des petits, avec toujours une tonne d’espoir, celui qui l’a fait lutter et vivre si longtemps, malgré tout… En 1995 au Bataclan, il annoncera à son public : « J’ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. La bonne c’est que je ne suis plus séropositif. La mauvaise c’est que j’ai le sida ! »

(suite…)

3 février 2010 at 5:41 1 commentaire


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité