Posts tagged ‘Pop Rock’

Pully for Noise 2012

Chaque fin août, la petite ville de Pully – au-dessus de Lausanne – organise un festival bien rock qui vaut le détour!

Ca s’appelle le Pully for Noise et la programmation est toujours très intéressante!

Cette année, ça aura lieu du 23 au 25 août et on pourra notamment entendre (par ordre alphabétique) :

La programmation est plus variée encore… si vous souhaitez en savoir plus, cliquez ici ou venez emprunter leurs albums aux Discothèques!

Pour finir l’été en beauté, c’est donc une étape indispensable!  Et pour en avoir un avant-goût, n’hésitez pas à naviguer sur le site du festival, qui vous propose des extraits pour chaque artiste, ainsi qu’un lien vers leurs sites officiels!

Karine

Publicités

14 août 2012 at 12:16 Laisser un commentaire

Breton – Other People’s Problems

Malgré son nom qui sent la pâte à crêpes et les longues promenades le long du golfe du Morbihan, ce groupe de rock indie londonien « déchire » – comme on dit chez nous!

Leur musique est un concentré de pure énergie! Cet album puise en effet dans un répertoire de rock, de hip-hop, de dubstep, mais aussi d’électro, ou encore d’ambiances cinématographiques (eh oui, les membres du groupe ont commencé par faire des courts métrages avant de se lancer dans la musique!).

Présents lors du dernier Montreux Jazz Festival, ils ont bluffé le public avec un français quasi parfait et une présence scénique tout à fait notable – en résumé, ils ont mis le feu!!

Leur premier album, Other People’s Problems, du label Fat Cat contient plusieurs tubes, dont Edward The Confessor, qui permet de mesurer leur énergie et d’avoir envie de courir chercher l’album et de l’écouter en boucle!

C’est donc mon coup de coeur de l’été! A écouter et réécouter sans modération!

Karine

BRETON. Other people’s problems (Fat Cat, 2012)   Disponibilité

7 août 2012 at 11:51 Laisser un commentaire

Curiosité : Somebody that I Used to Know

Vous avez tous certainement dû entendre à la radio la chanson de Gotye : Somebody that I used to know…

Le groupe Walk off the Earth a fait une reprise de cette chanson tout à fait réussie!

Et puisque c’est sympa… on vous propose même sa parodie!

Bien évidemment, vous pourrez retrouver l’original aux Discothèques Municipales!

Karine

GOTYE. Making Mirrors (Samples ‘n’ seconds Universal, 2011)   Disponibilité

20 juillet 2012 at 11:55 1 commentaire

The Whitest Boy Alive

Mais qui donc peut bien se cacher derrière ce nom de groupe étrange ?

Mmh… je crois qu’il faut partir sur la piste d’un garçon vivant et tout blanc, un geek quoi. Parce que pour être le plus blanc des garçons vivants, il faut bien ressembler à un geek non ?

En cherchant bien – mais vraiment bien – on a aucune peine à deviner qu’il s’agit d’Erlend Øye. Ben oui, il répond aux critères : il est vivant, c’est un garçon, et comme il nous vient de Norvège, qu’il est pas beaucoup bronzé et qu’il cultive sans complexe un look d’étudiant boutonneux passionné par le langage Fortran, on peut facilement en conclure qu’il est bien derrière The Whitest Boy Alive.

Mais qui est donc Erlend Øye me demanderez-vous ?

Avec un nom pareil, toutes les suppositions sont permises. Je vous donne un indice : c’est le compère de Eirik Glambek Bøe dans une autre formation musicale. A celui qui répond que c’est un groupe folklorique scandinave qui reprend des standards lapons, on lui dira « C’est tiède… » mais qu’il n’est pas très éloigné du but. Allez, encore quelques encablures en traîneau tracté par des rennes et on y arrive !

Erlend Øye et Eirik Glambek Bøe, ce sont les deux énergumènes qui forment les Kings of Convenience, ce groupe amusant qui a tout pompé chez Simon & Garfunkel mais qu’on aime beaucoup. Et bien sachez qu’Erlend Øye s’est barré à Berlin (Ach… Berline… la capitale européenne de la fête et de l’électro) pour monter un projet un poil plus punchy et plus expérimental (je dis bien un poil) que les Kings of Convenience avec 3 autres copains.

Et bien le résultat est magnifique et je retiens mes mots. Il tient déjà en deux albums dont la quasi totalité des morceaux sont très très bons voire excellents, de plus en plus rares de nos jours. The Whitest Boy Alive, ça sonne un peu rock, un peu pop, un peu folk, un peu électro, comme si on avait passé le tout au mixer et bien secoué après.

Personnellement, je définirais ça comme de l’électro-pop, mais de nos jours il y a tellement de niches spécialisées qu’on ne sait plus tellement appeler quoi comment. D’aucuns classent The Whitest Boy Alive dans la pop minimaliste, d’autres dans l’alternative, d’autres encore dans la dreampop. Il y en a même qui les catégorisent dans le shoegaze, si si c’est vrai ! Je parie que ce sont les mêmes qui ont inventé le langage Fortran (un dérivé du Klingon), ces fameux geeks tout blancs qui se protègent de la lumière des néons avec de la crème 50.

Moi, je connaissais même pas le shoegaze. J’ai appris quelque chose à sortir dans les salons où l’on cause pour faire le beau, et ça va faire sensation je vous le dis ! Avec ça, je vais emballer sans difficultés les deux bimbos du fond qui sirotent du Moët & Chandon, vous z’allez voir !

En attendant – shoegaze ou pas – ne faites pas l’impasse sur The Whitest Boy Alive car ça en vaut le détour, vous ne serez pas déçus !

Au fait, vous ne trouvez pas qu’Erlend Øye ressemble à Bill Gates ?!?

Christian

The Whitest Boy Alive aux BM

10 novembre 2011 at 7:59 Laisser un commentaire

It’s been a bad day…

Tout a commencé par un entrefilet dans la presse qui a grossi au fil des heures pour devenir au final pléthore d’articles relayant l’incroyable nouvelle : R.E.M. met fin à sa carrière !!!

Mince alors !

Moi qui adore R.E.M., je vais devoir me contenter de l’existant et ne plus pouvoir me réjouir de la sortie d’un nouvel album fait de belles surprises et de nouveaux morceaux qui déchirent.

R.E.M. me plait à plusieurs titres. D’abord, c’est du bon rock avec quelques bombes qu’on n’oubliera jamais, le genre de morceaux qu’on entend ça et là et qui ne se démodent pas, qui nous accompagnent au fil des jours et qu’on se prend parfois à fredonner joyeusement. Ensuite, c’est un groupe avec un charismatique  chanteur et parolier végétarien – Michael Stipe – qui a crié tout haut et tout fort qu’il ne fallait pas réélire George W. Bush. Vous savez, le cow-boy qui aime les bretzel… Rien que pour ça, je m’incline. Enfin, R.E.M., c’est tout une époque, que dis-je, plusieurs époques qui résonnent en moi puisque le groupe a traversé trois décennies sans perdre de sa superbe. Voilà qui devient rare à l’époque du consommable et du jetable.

Pour les néophytes, je ne saurais que trop conseiller Out Of Time, l’album le plus consensuel, le plus easy-listening et le plus rempli de super-méga-hits qui font mouche. Une bonne entrée en matière qui devrait vous pousser à explorer un peu plus loin le grand territoire créé par R.E.M.

Pour les autres ben… rien à dire de plus. Ne soyons pas tristes et jouissons ensemble du formidable héritage musical qu’ils nous laissent, même si ce 21 septembre 2011 restera définitivement un Bad Day pour les fans de R.E.M…

Christian

R.E.M. dans le catalogue des BM

30 septembre 2011 at 7:59 Laisser un commentaire

Sous le charme de Ryan Adams

Easy%20TigerRyan Adams est un auteur-compositeur américain né en 1974 à Jacksonville en Floride. Très tôt, il aiguise son goût pour la littérature et la musique en lisant Kerouac, Poe et en écoutant les vinyles de country de sa grand-mère. En 1994,  il rencontre le groupe Whiskeytown et écumera les bars et salles de concert en leur compagnie durant cinq ans avant de sortir son premier album solo en 2000, Heartbreaker. Son second album Gold (sorti en 2001) connaîtra un grand succès commercial aux USA. Suivront dix autres disques, toujours dans un style country-pop-folk. Tantôt accompagné de ses amis The Cardinals, tantôt en solo, Ryan Adams arrive à se réinventer à chaque album, grâce, en premier lieu à son talent, mais également par le biais de collaboration (entre autres avec Norah Jones, Elton John, Billie Joe Armstrong de Green Day ou encore Melissa Auf Der Mauer).

Artiste protéiforme, autant à l’aise derrière un piano qu’avec une guitare, il a produit plusieurs albums, dont Songbird de Willie Nelson. Il réalise également des courts métrages qu’il présente sur Internet, est connu comme DJ de hip-hop sous le nom de DJ Reggie et s’apprête également à sortir un recueil de poésie ayant pour titre Infinity Blues. Travailleur acharné, il a enregistré 16 albums en 7 ans. Après avoir rompu son addiction à l’alcool et à la drogue, il revient en 2007 avec l’album Easy Tiger, dernier album sorti officiellement.

Xavier 

…Vous trouverez les disques de Ryan Adams dans notre catalogue en tapant :

Recherche par index
Recherche : ADAMS, Ryan
Choisissez : Catalogue général – Auteur

7 octobre 2009 at 7:58 Laisser un commentaire

Nouveautés Pop-Rock

Venez découvrir les nouveautés de cette rentrée à la Discothèque de Vieusseux!

BABYSHAMBLES, BLOOD RED SHOES, BECK, Ry COODER, CRYSTAL CASTLES, CSS, China FORBES (Chanteuse de Pink Martini), DON CHOA, I AM KLOOT, INFADELS, JOAN AS POLICEWOMAN, KIDZ IN THE HALL, Alanis MORISSETTE, Jason MRAZ, NEON NEON, NOA, Pascale PICARD, TINDERSTICKS, TRICKY, Martha WAINWRIGHT…

… plus de 90 CD rien que dans les domaines du pop, du rock, de la soul, du rap et de la musique électronique…

… et pour vous donner l’envie de passer à la discothèque de Vieusseux, malgré une éventuelle pluie ou coup de froid, je vous ai concocté une « playlist » de 16 titres pour vous en donner un avant-goût.

Bonne écoute

Richard

NB : Ces albums peuvent être disponibles dans d’autres sites des Bibliothèques Municipales, veuillez consulter notre catalogue pour leur localisation.


5 novembre 2008 at 2:25 Laisser un commentaire


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité