Posts tagged ‘rock français’

Dolly… c’est pour toi !

– Bonjour les enfants, asseyez-vous. Aujourd’hui, le thème de notre leçon est Dolly. Est-ce que quelqu’un dans la classe sait qui est Dolly ? Oui, vous au fond Mademoiselle ?

– Euh… je sais M’sieur… C’est la première chèvre qui a tourné autour de la Lune !

– Vous devez sans doute confondre avec Laïka, Mademoiselle. Quelqu’un a-t-il une autre idée ?

– Oui M’sieur, moi M’sieur !

– Je vous écoute jeune homme…

– C’est une chanteuse avec une chapeau de cow-boy et des gros n…

– Euh… non plus ! Ah ! Encore une main qui se lève au fond…

– C’est comme les Dupont M’sieur, vous savez, un animal qu’on a photocopié dans une éprouvette !

– Et bien force est de constater que tout le monde ignore ici qui est Dolly. Sachez que Dolly est peut-être le groupe de rock français le plus influent de la fin du 20e siècle. Ecoutez seulement…

Dolly est né à Nantes. Après des débuts plutôt hésitants, le groupe trouve sa composition définitive vers le milieu des années 90 et s’articule autour de sa jolie et emblématique chanteuse : Emmanuelle Monet dite Manu. Derrière elle, il y a une guitare et une basse branchées sur le 380V ainsi qu’une grosse batterie qui fait beaucoup de bruit.

Les heures de gloire ne sont pas très loin. Le premier album fait une entrée en force et donne de suite le ton. Il répond aux attentes de toute une génération qui en a marre des Ritas, de Noir désir et de Thiéfaine et qui se réjouit que du neuf arrive enfin.

Le son est plutôt brut et puissant et ne va pas sans rappeler le grunge. La voix de Manu, sensuelle et féminine, apporte une touche délicate qui fait bien vibrer les hormones et qui contraste merveilleusement avec la lourde basse de Mickaël Chamberlain. Du jamais vu en France ! Voilà qui jette de nouvelles bases musicales dans un paysage un peu sclérosé et qui peine à sortir de la routine. D’autres s’en inspireront plus tard. On ne craint rien en affirmant que la nouvelle scène française actuelle lui doit beaucoup.

La suite de l’histoire est digne du rock et de sa mythologie. Deux, trois et quatre excellents albums, des tournées, des festivals, et puis ce sale jour de mai 2005 lors duquel le bassiste de Dolly croise la faucheuse sur la route. Une mort de rock star en pleine gloire, en plein élan, une mort qui entraîne également celle du groupe.

Dolly est mort et ne se relèvera pas, c’est la fin d’une époque. Manu revient en 2008 avec un nouvel album, mais le charme est rompu, une page s’est tournée.

Maintenant, passons à la partie pratique. Que faut-il écouter de Dolly ? Et bien la réponse est simple : tout ! Quatre albums, quatre merveilles. Ceux qui veulent se faire défriser privilégieront les deux premiers albums aux sonorités rock bien massives : l’éponyme Dolly et son petit frère Un jour de rêves. Après, le son évolue et se rapproche d’une électro pop plus subtile déjà perceptible dans Plein air et qui atteint son paroxysme dans le quatrième et dernier opus : Tous des stars.

Quelques titres incontournables : Je n’veux pas rester sage, Quand l’herbe nous dévore, Monde sauvage, Partir seule, C’est pour toi, Tatutia, Au paradis, Bulles…

– Vous avez bien retenu la leçon les enfants ? Je compte sur vous pour aller réviser en discothèque. La semaine prochaine, nous traiterons d’un autre monument de la chanson française : Patrick Topaloff

Christian

Tout Dolly aux BM.

Publicités

17 décembre 2011 at 7:59 Laisser un commentaire

Quand Damien accuse…

On parle beaucoup de Damien Saëz, de ses coups de gueule contre la société de consommation, de ses coups de gueule aux Victoires de la musique, de la pochette de son dernier disque censurée, bref on parle beaucoup du personnage et malheureusement, comme souvent, on en vient à oublier l’essentiel… et l’essentiel à son sujet, et bien c’est sa musique et ses textes d’une qualité rare. Débutant sa carrière avec Jours étranges en 1999, Damien Saëz et son rock à tendance électro séduit et l’on imagine avoir à faire là à un de ces gentils et jolis chanteurs populaires, gendre idéal, qui rapportent autant de billets verts aux maisons de disques qu’aux journaux people…

Seulement voilà, Saëz s’en contre fout des maisons de disques et des jérémiades des « stars » qui peuplent la presse people. Damien, il est plutôt du genre contestataire, anti-consumériste et ardent défenseur des valeurs de gauche. Et depuis 11 ans d’exploration musicale qui ont donné naissance à six albums, il n’a cessé de porter le flambeau de la contestation. Et c’est en mars 2010 que le jeune homme revient avec l’album J’accuse.

Au travers de sa discographie, on peut se rendre compte de l’éclectisme musical du personnage, et finalement sur ce dernier disque J’accuse, Saëz  laisse un peu de côté ses digressions électro-psychédéliques pour pondre un album strictement rock, voire à la limite du punk-rock par moment.

Toujours très remonté contre le consumérisme, il frappe là où il faut. Le propos peut être parfois violent, mais comme d’habitude on s’extasie à l’écoute de sa poésie si pure, si rageuse et si intègre. L’album varie entre la clarté, avec les chansons Marguerite, On a tous une Lula ou encore Le tricycle jaune et des titres beaucoup plus sombres et revendicatifs tels que Les anarchitectures, Les petits sous ou encore J’accuse. Il devait être difficile de donner suite à un album aussi majestueux que l’était le triple album acoustique Paris-Varsovie-L’Alhambra sorti en 2008, mais là où ce précédent album pêchait limite à certains moments par excès de noirceur et de dépression, ce nouvel album donne un peu d’espoir, laisse entrevoir la minuscule lumière de l’espoir au fin fond de ce couloir bien sombre qu’est le monde de ce début de siècle.

Xavier

SAEZ. J’accuse (Wagram, 2010)   Disponibilité

30 août 2010 at 7:59 1 commentaire


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité