Posts tagged ‘Verdi’

Le syndrôme Othello

Entre la pureté toute classique de la belle Desdémona et les pulsions vengeresses de l’ombrageux Othello, il y a Iago le traître qui répand le fiel de la suspicion. Ah que l’archétype du perfide Iago convient bien à Uri Caine, lui qui n’a de cesse de semer la pagaille parmi les plus belles pages de la musique, semer à toute volée ses gerbes de lambeaux musicaux. Avant que tout le monde ne meure, avant que le rideau ne retombe, quels beaux moments de musique on aura eu avec les détournements de Uri Caine et ce qui reste de la musique de Verdi ! Finalement, personne ne me contredira si je dis que la musique peut être totalement immorale, elle qui sait se nourrir aussi bien des passions les plus viles que des aspirations les plus hautes.

Paul Kristof

CAINE, Uri. – The Othello syndrome (Winter & Winter, 2008)   Disponibilité

27 juillet 2010 at 10:48 Laisser un commentaire

Six anges noirs dans l’oeuvre de Verdi

! Nouveau, retrouvez mensuellement la chronique du Salon musical !
Le compte-rendu de la soirée sera désormais publié au lendemain des conférences.

Une soirée frémissante avec Claude-Eric Pages.

Chaque année, le Salon musical de février est annoncé à grand fracas par la Protection civile genevoise, en début d’après-midi ! Et c’est bien la moindre des choses, puisque cette année, nous avons eu droit à la collection des méchantes dans les opéras de Verdi. Et quand on dit méchantes, on est encore gentil !

Jugez plutôt : Azucena (Il Trovatore) jette dans le feu un enfant qui se révèle être le sien. Odabella (Attila) plante le couteau dans le cœur de celui qu’elle a séduit. Abigaïlle (Nabucco) est une guerrière sanguinaire assoiffée de pouvoir. La princesse égyptienne Amnéris (Aïda) deviendra meurtrière par dépit amoureux, tout comme Eboli (Don Carlos). Enfin Lady Macbeth est l’incarnation du vice et de la cruauté au service d’une ambition démesurée.

Le propos de Claude-Eric Pages était de démontrer l’extraordinaire cohérence d’écriture de Verdi, maître absolu dans l’art des effets sonores. On a pu entendre et voir directement sur la partition, les recettes du maître pour glacer le sang dans les veines des auditeurs.

Vous retrouverez les références des opéras cités :

– dans la discographie de la soirée sur la page internet du Salon musical
– dans le catalogue en ligne sur le site des BM.

Prochain salon musical à la Discothèque de Vieusseux, le mercredi 3 mars 2010 à 20 h : L’art du Lied : une soirée Schubertiade avec Daniel Darbellay

Paul Kristof

8 février 2010 at 7:57 Laisser un commentaire


Blog and Play c’est …

... le blog musical du réseau des Bibliothèques et Discothèques Municipales de la Ville de Genève (BM). Il a pour but de mettre en valeur les collections et les animations associées à la musique aux BM plus...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 26 autres abonnés

Les Auteurs

Anna, Discothèque de Vieusseux
Christian, Bibliothèque de Saint-Jean
Geneviève, Discothèque de Vieusseux
Karine, Discothèque des Minoteries
Katia, Discothèque des Minoteries
Mireille, Discothèque des Minoteries
Paul, Discothèque de Vieusseux
Richard, Discothèque de Vieusseux
Roane, Bibliothèque des Eaux-Vives
Xavier, Bibliothèque de la Cité